Un Noël en bateau… ou pas – 22 au 29 décembre 2019

Grande préparation de départ. Nous avons besoin de bouger, poussons vers le sud. Notre crainte est de ne pas avoir de place d’ancrage étant donné le nombre très élevé de bateaux qui attendent. Mais nous trouverons bien.

Vue de notre mouillage – Titusville

Achats de dernière minute au Walmart de Titusville. J’ai tellement rempli mon panier que tous les gens qui m’ont rencontrée me faisaient des commentaires. En fait, ils voulaient tous s’inviter chez nous pour les Fêtes, ils croyaient que j’allais faire le plus gros  des réveillons jamais vu! Je suis presque devenue amie avec le caissier (qui a pris 30 minutes à tout scanner!). J’étais prête pour Noël et les Bahamas!

On aurait aussi aimé se quêter une petite nuit au quai de service en allant pour faire le plein de diesel et le vide des toilettes mais on ne pouvait même pas penser s’approcher de ce quai, la marina y ayant « stationné » des bateaux pour plusieurs jours. Hum. C’est un petit problème. On peut faire un bout mais il va falloir arrêter ailleurs pour le plein/vide.

Nous nous levons le lendemain matin 23 décembre sous une pluie battante. Et froide. Ok. On a compris. On reste…

À Titusville, les pélicans sont rois

Mais il y a quelque chose qui nous trotte en tête depuis quelques jours. Seb a reçu un appel de son père. Sa santé s’est détériorée dernièrement. Assez pour nous en parler, ce qui, de sa part, veut tout dire.

Nous devenons excellent dans les plans A-B-C-Z de navigation et nous virons notre tuque de Noël de bord. Nous réservons avion-voiture-hôtel en moins d’une demi heure. Nous irons au Québec pour Noël, départ le lendemain matin.

Nous ne disons rien à personne et nous prenons l’avion de Orlando le 24 décembre. Nous reviendrons sur Océo le 29.

Ces quelques jours avec Michel et Diane auront été riches en émotions. Un grand merci à Pierre et Julie qui ont fait de notre Noël un festin délicieux avec plein de petites attentions pour nos princesses.

Nous nous étions dit que nous organiserions peut-être une petite tournée de nos familles respectives mais une fois là-bas il est devenu très clair que tout le temps passé avec Michel était précieux et que c’est à cet endroit que nous devions être.

Il est très difficile de repartir dans ces cas-là. Les larmes coulent à flots. C’est dans ces moments qu’on se rend compte que les filles grandissent et qu’elles ont de plus en plus conscience de la composition du monde qui les entoure.

La seule façon de retrouver notre entrain est de se rappeler que Michel est un de nos plus grand « supporter » pour notre grand voyage et qu’il est important pour lui qu’on aille au bout de nos rêves. On t’aime Michel. On t’aime Diane. Vous êtes avec nous tout le temps.

3 commentaires sur « Un Noël en bateau… ou pas – 22 au 29 décembre 2019 »

  1. Comme c’est beau de vous voir tout chaleureux et chaleureuses dans la résidence de « papa/grand-papa Michel » et Diane…Du bonheur à emmagasiner pour Michel et des souvenirs pour vous!
    Bonne continuité en vous souhaitant de « traverser » vers (les Bermudes???) en toute sécurité et calmement!
    Grosses bises à toutes les chacunes et le chacun!!!
    Tante Thérèse XXxxx

  2. Je suis sans mots…..
    MERCI d’avoir dévier de votr plan de base pour être ici à Noël, vous ne pouvez savoir à quel point ça m’a fait du bien de vous voir TOUS.
    Bonne voile et je n’ai qu’un rêve qui est d’être là à votre retour.
    Je vous aimes😘😘😘😘😘

  3. Oh mes amis! ❤Que nous sommes avec vous!!! Gros câlins ! Et à Michel aussi.
    La vie … la vie c’est beau quand c’est remplie d »amour et de rêves. Bonne route, suivez votre coeur. Xx 😘
    Lise xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *