Là c’est pour vrai – 30 décembre 2019 au 2 janvier 2020

30 décembre 2019 Titusville à Wabasso
StM 878 à StM 943

Nous quittons Titusville après avoir été heureux de retrouver Océo exactement comme nous l’avions laissé.

Le départ était prévu pour 6h45 question de faire une très grosse journée de navigation jusqu’à Vero Beach. Mais nous avons été incapables de nous lever à temps. Nous sommes très fatigués de notre voyage au Québec, les émotions et le transport ont pris beaucoup de notre énergie. Nous partons une heure en retard, vers 7h45.

Une petite navigation dans l’Intracoastal pas trop compliquée, quelques ponts fixes à vérifier mais c’est tout.

La fatigue se ressent déjà en après-midi. Nous avons le choix entre nous rendre à Vero Beach et arriver après le coucher du soleil ou s’arrêter en chemin. Nous choisissons la 2e option.

Les ancrages sont de plus en plus rares vers le sud de la Floride. Nous trouvons tout de même notre compte à Wabasso juste au sud du pont.

Nous suivons les instructions du guide nautique à la lettre pour l’ancrage, la profondeur ne nous laissant pas beaucoup de jeu. Surprenamment, nous étions vraiment bien, à part les No-See-Um que nous avons rencontré pour la première fois du voyage.

Un des GROS avantages de notre descente de l’Intracoastal par temps froid, c’est de ne presque pas avoir rencontré d’insectes. Et je crois qu’ils ont sentis qu’on était nouveaux dans le coin, ils nous ont souhaité la bienvenue comme il faut. Sébastien a servi de buffet ouvert! Il était couvert de piqûres boursouflées. J’étais presque inquiète. On l’a badigeonné de calamine question qu’il puisse dormir. Ça démange ces piqûres-là!

31 décembre Wabasso à Jensen Beach
StM 943 à StM 982

Dernier jour de l’année 2019. L’équipage d’Océo fait un départ tardif et l’ancre est remontée à 9h35, prêt pour une autre journée de navigation.

Petit arrêt en chemin: Vero Beach. On voulait voir de quoi ça a l’air et on avait aussi toujours besoin de faire le plein/vide.

Vero Beach ne nous a pas beaucoup inspiré. Peut-être que les services à terre sont faciles d’accès mais sur l’eau, c’est moyen. Le quai de service est tout petit et nos haubans accrochaient dans le toit de métal de la cabane. La dame qui nous a servi était bien gentille mais ses collègues masculins étaient pas mal moins aimables et ils ont presque refusé qu’on aille aux toilettes.

On repart sans regret.

Notre route nous mène à Jensen Beach, toujours au sud d’un pont. Nous sommes le 31 décembre et nous avons droit à tous les feux d’artifices des environs! Nous sommes gâtés!

Les filles veulent rester debout jusqu’à minuit pour fêter la nouvelle année. Elles s’installent ensembles dans la cabine avant pendant que les adultes déclarent forfait et vont se coucher vers 22h. Mais j’avais mis une alarme pour le décompte de minuit. Nous avons retrouvé les filles endormies toutes les trois bien collées ensembles. C’est tellement beau à voir.

1er janvier 2020 Jensen Beach à Boca Raton
StM 982 à StM 1048

Aujourd’hui a lieu notre baptême des ponts à synchroniser. Nous en avions vu un peu déjà mais aujourd’hui, nous devons passer 21 ponts ouvrants! On suit le guide nautique pour connaître leurs heures d’ouverture (heure, demi, quart, vingt) et on calcule la vitesse entre chacun des ponts. Pas facile. Et très demandant sur le capitaine qui doit faire du surplace devant les ponts fermés et sur moi qui doit faire la planification des navigations (en plus d’accessoirement gérer des conflits de princesses!!).

Nous avons levé l’ancre à 7h et nous avons réussi à atteindre Boca Raton à 17h15. Ouf. Pas facile!

2 janvier 2020 Boca Raton à Fort Lauderdale
StM 1048 à StM 1065

L’ancrage de Boca Raton était presque plein à notre arrivée la veille. Nous avions tout de même déniché une petite place près de l’entrée du lac, juste à côté d’un trio à l’épaule (3 bateaux attachés ensembles sur une seule ancre). Mauvais choix pour nous. Quand le vent a viré le matin, le trio venait droit sur nous. Nous avons levé l’ancre précipitamment et nous nous sommes dirigés vers Fort Lauderdale.

Bye Boca Raton

Plus que 8 ponts à faire ouvrir (quand même!). Tout se passe bien et nous arrivons au Lake Sylvia vers 10h30.

Mais maintenant c’est terminé les ponts, il ne nous en reste qu’un tout petit qui nous mènera vers la mer que nous prendrons pour aller soit aux Bahamas soit à Miami qui offre une route Miami/Bahamas plus facile.

Une fenêtre météo semble se pointer pour mardi le 7 janvier. Pas une fenêtre idéale pour de la voile, pas vraiment de vent, mais pas vraiment de vagues non plus. Probablement une traversée à moteur. Mais c’est mieux que de ne pas traverser du tout.

Océo à Lake Sylvia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *