Enfn, on coche la « TO DO LIST » : La saga des vaccins

L’air de rien, ça a pris plusieurs mois juste pour prendre rendez-vous. Habituellement, obtenir un rendez-vous dans une clinique voyage prend quelques minutes. Nous avons dû rappeler à plusieurs reprises. Une famille de 5 qui s’en va visiter une vingtaine de pays, ça fait un peu peur et ça prend quand même du temps à tout mettre en place! Et 3 enfants à vacciner, des fois, ce n’est pas évident.

Nous avons eu notre premier rendez-vous dans une clinique privée. Nous aurions préféré la clinique voyage du CLSC mais elle n’était pas capable de nous faire une place dans son horaire. La secrétaire se disait que 5 personnes, c’était trop compliqué…

Premier rendez-vous : la très gentille infirmière nous demande notre itinéraire : États-Unis, Bahamas, République Dominicaine, Porto Rico, les Îles Vierges, et TOUTES les îles des Antilles. (ah oui? wow!!). Elle détermine que nous devons être prémunis contre la typhoïde, le choléra, les hépatites et être certains que nous avons tous nos vaccins de base et rappels (diphtérie, coqueluche, tétanos, polio, rougeole, rubéole, oreillons, varicelle).

Livia qui a 4 ans reçoit donc ses vaccins pré-école et le vaccin pour la typhoïde.

Daphnée s’en sauve sans piqûre parce que pour la typhoïde, nous avons l’option d’un vaccin par injection (qui dure 3 ans mais qui se fait en quelques secondes) ou un vaccin en comprimés (à partir de l’âge de 6 ans, 4 comprimés à prendre à intervalle de 2 jours, ce qui nous protège pour 7 ans).

Mathilde qui est née en 2009 n’a pas reçu toutes les doses recommandées maintenant pour la varicelle. Donc une piqûre pour la varicelle et elle a choisi la typhoïde en injection.

Pour les adultes, rappel de RRO. Je pensais que c’était bon à vie mais les recommandations ne vont plus en ce sens. On s’assure aussi que nous avons contracté la varicelle quand nous étions jeunes. Et que nos vaccins de base sont à jour.

Le vaccin contre le choléra (Dukoral) est sous forme de fiole liquide à prendre à un certain délai après celui de la typhoïde.

Pas trop difficile les vaccins!

On nous propose aussi le vaccin pour la rage. Mais ouf, ça coûte vraiment cher! 235$ la dose, 2 doses par personnes : 2350$!!! L’infirmière, qui est très gentille, nous dit que ce vaccin existe en version intradermique, mais pas dans sa clinique. La plupart des vaccins se donnent en format intramusculaire, injection dans le muscle. Mais certains peuvent se donner en intradermique, juste sous la peau. Et c’est un peu moins cher.

Nous réfléchissons aux risques (et au budget). Mais comme la rage est une maladie à la conclusion nécessairement mortelle, que la transmission se fait principalement par les chauve-souris (que nous rencontrerons sûrement beaucoup dans les îles) et qu’il est nécessaire de se rendre dans un hôpital dans les 24 à 48h après une morsure, nous concluons qu’il serait vraiment plus prudent de se faire vacciner.

La clinique voyage du CLSC Samuel-de-Champlain accepte de nous recevoir pour le vaccin de la rage intradermique : 145$ la dose, 2 doses. Un peu plus raisonnable. J’aurais préféré avoir rendez-vous au CLSC avant étant donné que les vaccins de base n’auraient rien coûté mais bon!

Et il fallait aussi retourner en clinique de toutes façons, Daphnée n’a jamais réussi à avaler la première pilule de la typhoïde!

Alors voilà, après 3 rendez-vous en clinique, 1 série de comprimés de typhoïde et un vaccin liquide Dukoral en 2 doses, nous sommes ENFIN capables de mettre un CHECK sur les vaccins!

Un commentaire sur « Enfn, on coche la « TO DO LIST » : La saga des vaccins »

  1. Juste les vaccins m’empêcheraient de partir😂 Poule-mouillée? Sûrement…pi vieille poule à part ca!
    😘😘😘😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *