À la demande générale, voici notre itinéraire (ou en tout cas notre plan!)

Beaucoup de gens me demandent quel sera notre itinéraire. Pour nous qui baignons dans nos cartes et notre planification depuis longtemps, il semble simple de dire que nous descendrons la côte est des États-Unis puis nous traverserons aux Bahamas pour enfin descendre vers le sud des Antilles jusqu’en bas. Mais pour beaucoup ce n’est pas si simple de visualiser ce trajet. Sébastien a fait cette carte globale qui représente bien notre périple.

Notre itinéraire, grosso modo!

Une grande partie de la côte est des États-Unis se fait via des canaux (l’Intracostal). Nous ne sommes pas forcés de sortir en mer à part à quelques endroits spécifiques où notre bateau ne passe pas en hauteur à cause des ponts (avec notre mât nous atteignons quand même les 60 pieds au-dessus de l’eau, plus nos antennes!).

Ce sera donc une descente longue… et c’est bien ainsi. J’ai toujours voulu explorer la côte est américaine et ses villes et villages historiques. Si notre préparation se passe bien et que nous avons le temps, nous aimerions aller faire un tour à Washington (ce qui prend tout de même près de 10 jours, 3 jours monter la rivière Potomac, 3 jours visiter, 3 jours retour et 1 jour de repos quelque part là-dedans). Si jamais nous sommes trop serrés nous essaierons de le faire au retour.

Nous aimerions aussi arrêter à Disney pour faire plaisir aux enfants (les petits comme les grands!). Et si on est chanceux on verra peut-être également un lancement de navette spatiale à Cape Canaveral.

Il se peut donc que 4 mois s’écoulent entre notre départ du Lac Champlain et notre traversée vers les Bahamas.

Nous avons choisi une des traversées du nord de la Floride vers les Bahamas, probablement du Palm Beach Inlet. La route vers le sud de la Floride avec ses nombreux ponts à faire ouvrir et ses zones de plus en plus restreintes de mouillage nous attire moins.

Janvier et février devraient nous voir profiter des plages des Bahamas. Puis toujours plus vers le sud, l’arrêt aux Turks et Caicos n’est pas encore certain.

Ensuite nous toucherons le nord de la République Dominicaine, pour s’aider à cheminer vers l’est, mais nous ne planifions pas de séjour prolongé. En route vers Porto Rico par le passage Mona, mais contrairement à la carte nous longerons le sud de l’île pour être protégé des vagues de l’Atlantique. Il se peut tout de même que si le temps et les finances le permettent nous faisions quelques excursions et location de voiture, question d’aller voir l’intérieur de ce pays.

Ah, les Îles vierges, espagnoles, américaines et britanniques. Probablement au début d’avril 2020. Et à partir de ce moment ce sera la météo qui nous dictera notre chemin. Nous avons envie d’explorer toutes les îles sur notre chemin jusqu’en « bas », à Grenade. Il faudrait y être vers la fin juin, début juillet, pour ne pas être dans la boîte des ouragans au mauvais moment.

Ce sera le temps d’une pause, de s’occuper d’Océo et de visiter la belle île de Grenade. 1,2 ou 3 mois… On verra!

De Grenade au Lac Champlain, rien encore de défini pour la navigation qui durera de septembre 2020 à juin 2021. Alors nous profiterons du trajet de retour au gré de nos envies et encore une fois, de dame météo.

Et tout ça peut changer. Une rencontre avec des bateaux amis, une dame météo toute puissante… plein de facteurs imprévus qui nous mèneront à l’aventure!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *